Qualité de l'Air Atmosphérique - Sonde QAA

La sonde EP5000 se distingue par sa polyvalence exceptionnelle, offrant une solution complète pour la mesure de la qualité de l'air intérieur (QAI) et un contrôle intelligent de la ventilation.
Mesurer la qualité de l'air intérieur Sonde EP5000

Qualité de l'air optimisée, Énergie préservée !

La sonde EP5000 se distingue par sa polyvalence exceptionnelle, offrant une solution complète pour la mesure de la qualité de l'air intérieur (QAI) et un contrôle intelligent de la ventilation.
mesurer la qualité de l'air intérieur

1 SONDE, 13 Mesures

Surveillez les principaux polluants et ambiances !

CO2, COV (Composés Organiques Volatiles), mauvaises odeurs (sulfurées), Particules Fines (PM10, PM2.5 & PM1), Bruit (pic et moyen), Lumière (intensité lumineuse et température de la lumière), Humidité, Température et Pression atmosphérique. 

 NOx et Ozone en option.

Deux usages possibles

Supervision de la qualité de l'air intérieur

Supervision

Différentes Plateformes de supervision fournies par des partenaires pour une visualisation ergonomique.

Piloter et contrôler la ventilation en fonction des besoins

Contrôle direct ou indirect de la ventilation

Intégration à la GTB ou pilotage direct de registres / BDV (VAV) pour une ventilation à débit variable réduisant ainsi la consommation énergétique jusqu'à 74 %.

Design discret en appareillage

Une compacité exceptionelle avec une durée de vie de 10 ans.
Cadre saillie disponible pour la rénovation.
améliorer la qualité de l'air intérieur et économiser de l'énergie

Design discret en appareillage

Une compacité exceptionelle avec une durée de vie de 10 ans.
Cadre saillie disponible pour la rénovation.

Caractéristiques de la sonde QAI

Compatible à divers protocoles de bâtiments  EnOcean, Modbus, LoRaWAN et 0-10V. 

Contrôle de la Ventilation, du Chauffage et de la Climatisation de façon indirecte via la GTB ou directement via la radio voire via le 0-10V pour la Ventilation.

But : Réduire la consommation énergétique tout en améliorant le confort et la qualité de l’air intérieur.

Alimentation en 24V DC nominal (9 à 30 V). 

Les mesures sont enregistrées à chaque activation du NFC pour une consultation ponctuelle via smartphone. Pour un historique il faut enregistrer les données dans une box domotique ou dans le Cloud.

mesurer la qualité de l'Air Intérieur

Applications

Batiments Tertiaires (Productivité)

Application tertiaire (productivité)

Le contrôle de la qualité de l’air via la sonde QAI EP5000 permet de garantir un environnement de travail sain favorisant la productivité (un gain de 6000€ annuel / employé).

Optimisez la performance du bâtiment

Economie d'énergie

En pilotant la ventilation selon les besoins, vous économiser jusqu’à 74% d’énergie.

La sonde EP5000 contribue à un retour sur investissement positif. 

Labels et certifications des bâtiments

Labels et Certifications

Surveillez la qualité de l’air intérieur et gagner des points pour obtenir des labels de bâtiments durables. RESET, WELL, BBCA.. 

Contactez-nous maintenant pour une consultation personnalisée avec nos experts !

Contactez-nous maintenant pour une consultation personnalisée avec nos experts !

Allez plus loin

Pilotage intelligent de la ventilation :

La sonde EP5000 de NanoSense est conçue pour optimiser le système de ventilation des bâtiments en pilotant la ventilation selon les besoins réels des occupants et la « santé » du bâtiment. Cette approche intelligente signifie que la ventilation est modulée pour maintenir des niveaux acceptables d’humidité, de polluants ou de CO2 prédéfinis. En évitant un fonctionnement inutile ou excessif du système de ventilation, la sonde EP5000 permet de réaliser des économies d’énergie considérables, pouvant atteindre jusqu’à 74%.

Efficacité énergétique maximale :

Le pilotage précis de la Ventilation du Chauffage et de la Climatisation offert par la sonde EP5000 réduit considérablement la consommation d’énergie des systèmes CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation). Cette réduction de la consommation énergétique n’est pas seulement bénéfique pour l’environnement, en diminuant l’empreinte carbone du bâtiment, mais elle se traduit également par des économies substantielles sur les coûts d’exploitation. En optimisant le fonctionnement du système CVC aux juste besoins, la sonde évite le gaspillage d’énergie, tout en maintenant un environnement intérieur confortable et sain.

Surveillance avancée de la qualité de l’air :

La sonde de qualité de l’air intérieur (QAI) EP5000 de NanoSense joue un rôle essentiel dans la surveillance et l’amélioration de l’environnement de travail. Dotée de nombreux capteurs (13 à 15 mesures), la sonde EP5000 mesure en continu les paramètres clés de la qualité de l’air, tels que les niveaux de CO2, de COV, de Particules fines (PM), ainsi que les paramètres d’ambiance tel que l’humidité, la température, le bruit, l’intensité lumineuse et la température de la lumière. Ces éléments jouent un rôle important sur les fonctions cognitives et la santé. Sur la base de ces mesures la sonde EP5000 peut compenser les ambiances défavorables et diluer les polluants par une apport d’air neuf complémentaire afin corriger rapidement tout déséquilibre entre qualité de l’air et ambiance..

Impact positif sur la productivité :

Un air de qualité supérieure et des ambiances favorables ont un impact direct sur la productivité des employés. La sonde EP5000 aide à maintenir un niveau optimal de qualité de l’air et permet de compenser les ambiances défavorables (bruit, mauvais éclairage, inconfort thermique) par un apport d’air neuf complémentaire, ce qui est crucial pour éviter la somnolence, la baisse de concentration et la fatigue – des symptômes souvent associés à un air intérieur de mauvaise qualité. En fournissant un environnement de travail avec un apport d’air neuf complémentaire lorsque les ambiances sont défavorables, les employés sont plus alertes, plus concentrés et, par conséquent, plus productifs.

Amélioration de la qualité de vie au travail (QVT) :

La Qualité de Vie au Travail (QVT) est un aspect important du bien-être et de la santé des employés. Une bonne qualité de l’air contribue significativement à une meilleure QVT en réduisant les risques de problèmes de santé liés à l’air pollué et au confinement, comme les allergies, l’asthme, les irritations des yeux et des voies respiratoires et les risques de contamination virales. En garantissant un environnement de travail sain, la sonde EP5000 aide à améliorer le confort général et la santé des employés, ce qui se traduit par une satisfaction au travail accrue et un taux d’absentéisme réduit.

Surveillance et réponses automatisées :

La sonde EP5000 ne se contente pas de surveiller la qualité de l’air ; elle peut également être intégrée aux systèmes de Ventilation, de Chauffage et de Climatisation pour une réponse automatisée. Lorsque la qualité de l’air est dégradé et ou les ambiances défavorables, la sonde peut automatiquement ajuster le Ventilation, le Chauffage et la Climatisation pour améliorer la qualité de l’air et le confort thermique, garantissant ainsi que les conditions restent optimales sans intervention manuelle.

Importance de la qualité de l’air dans les certifications durables :

Dans le cadre de l’obtention de labels de bâtiments durables comme RESET, WELL, BBCA, et d’autres, la qualité de l’air intérieur joue un rôle primordial. Ces certifications évaluent les bâtiments non seulement sur leur efficacité énergétique et leur impact environnemental, mais aussi sur la santé et le bien-être des occupants. La surveillance précise et continue de la qualité de l’air intérieur avec des solutions comme la sonde QAI de NanoSense devient ainsi un atout majeur pour les bâtiments cherchant à obtenir ou maintenir ces labels prestigieux.

Surveillance conforme aux standards des labels :

La sonde QAI de NanoSense fournit des données détaillées et fiables sur des paramètres clés tels que les niveaux de CO2, de COV, de Particules fines voire Ozone et Nox, d’humidité et de température, répondant ainsi aux exigences strictes de suivi de la qualité de l’air imposées par les labels de durabilité. En utilisant ces données pour optimiser la gestion de l’air intérieur, les bâtiments peuvent démontrer leur conformité aux standards élevés requis par ces certifications.

Contribution aux points de certification :

La surveillance active et la gestion de la qualité de l’air intérieur peuvent contribuer de manière significative à l’acquisition de points dans le processus de certification des labels de bâtiments durables. Par exemple, sous le label WELL, qui se concentre sur la santé et le bien-être, une excellente qualité de l’air intérieur peut aider à atteindre des niveaux supérieurs de certification. De même, pour RESET et BBCA, qui mettent l’accent sur la durabilité et la performance environnementale, une gestion efficace de la qualité de l’air est un critère essentiel. Des points complémentaires peuvent également être facilement acquis dans le cadre du WELL par l’affichage de la qualité de l’air extérieur pour inciter a une ouverture éclairée des fenêtres ce dont dispose la sonde EP5000.

Avantages à long terme et engagement environnemental :

En plus de faciliter l’obtention de labels de bâtiments durables, la surveillance de la qualité de l’air intérieur par NanoSense contribue à créer des environnements de travail et de vie plus sains et agréables. Cela témoigne de l’engagement d’une organisation envers la durabilité et le bien-être de ses occupants, renforçant sa responsabilité sociale et environnementale sans oublier la valorisation du patrimoine immobilier.

Adaptabilité à divers protocoles de bâtiments :

Chez NanoSense, nous comprenons l’importance de la flexibilité et de la compatibilité dans les systèmes de gestion technique des bâtiments (GTB). Nos solutions sont conçues pour s’adapter à une multitude de protocoles de communication utilisés dans les bâtiments modernes. Cette adaptabilité permet à nos systèmes de s’intégrer parfaitement dans différentes architectures de bâtiment, assurant une gestion efficace et harmonieuse de la qualité de l’air et des ambiances.

Compatibilité avec EnOcean, Modbus et LoRaWAN :

Nos systèmes sont compatibles avec EnOcean, un protocole sans pile et sans fil, idéal pour les bâtiments durables. La compatibilité avec Modbus RS485 et prochainement Modbus IP, permet une intégration aisée dans des GTB (Gestion Technique des Bâtiment ou BAC, Building Automation Control). LoRaWAN, connu pour sa portée radio étendue et sa faible consommation d’énergie, est également pris en charge, offrant une solution facilement sans fil pour les applications de bâtiment intelligent et de ville intelligente.

Commandes 0-10V :

Les commandes 0-10V sont largement utilisées pour le contrôle des registres et de boites à débit variable (BDV ou VAV). Nos systèmes peuvent contrôler la plupart des registres et BDV 0-10V du marché. Certaines Ventilations Mécaniques Contrôlées (VMC) disposent également d’une entrée de contrôle en 0-10V.

Évolution vers le POE avec Modbus IP, BACnet IP et MQTT :

L’usage du POE (Power Over Internet) permet de conjuguer alimentation et communication Ethernet. NanoSense évolue vers l’intégration native IP avec alimentation POE et l’usage de différents protocoles IP comme Modbus IP, BACnet IP voire MQTT, favorisant une meilleure interopérabilité dans les réseaux IP modernes. Dans un futur proche, NanoSense prévoit d’intégrer nativement ces protocoles avancés. Cette évolution signifie que nos systèmes seront encore plus flexibles et faciles à intégrer, offrant une compatibilité sans précédent avec une large gamme de systèmes de GTB et d’IoT. Autre alternative déjà éprouvées :  des passerelles LoRaWAN intègrent les CODEC des sondes NanoSense et assurent la conversion IP dans ces mêmes protocoles.

Conclusion : Une solution universelle pour la GTB :

La capacité de NanoSense à s’adapter à de nombreux protocoles de bâtiments témoigne de notre engagement à fournir des solutions universelles pour la gestion de la qualité de l’air et des ambiances. Notre approche permet d’assurer une compatibilité avec la majeure partie des protocoles utilisés, nos clients peuvent bénéficier d’une intégration transparente et efficace, faisant de NanoSense un partenaire incontournable dans la gestion des environnements intérieurs modernes.

Contrôle intégré du chauffage, de la ventilation et de la climatisation :

Chez NanoSense, notre technologie permet un pilotage direct ou indirect des systèmes CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation) des bâtiments. Cette approche intégrée garantit une gestion optimisée de la température, de la qualité de l’air et de l’humidité, contribuant ainsi à un environnement intérieur confortable et sain.

Pilotage direct pour une réactivité maximale :

Dans le cas du pilotage direct, nos systèmes contrôlent activement les composants du système CVC, en ajustant les paramètres en temps réel en fonction des données recueillies par nos capteurs. Cette méthode permet une réponse immédiate aux changements dans l’environnement intérieur, comme les fluctuations de température, d’humidité ou de qualité de l’air, assurant ainsi un confort constant pour les occupants.

Pilotage indirect via la GTB pour une efficacité accrue :

Le pilotage indirect, réalisé par l’intégration de nos systèmes dans la Gestion Technique du Bâtiment (GTB), permet une régulation automatisée et centralisée du système CVC. Cette intégration facilite la coordination des différents composants du système CVC, améliorant l’efficacité globale et réduisant les dépenses énergétiques.

Réduction significative de la consommation énergétique :

L’objectif principal de notre technologie est de réduire significativement la consommation énergétique des bâtiments. En optimisant le fonctionnement du système CVC, nous parvenons à diminuer les coûts énergétiques et à réduire l’empreinte carbone du bâtiment. Notre système ajuste le Chauffage, la Ventilation et la Climatisation en fonction des besoins réels, évitant ainsi le gaspillage d’énergie.

Adaptabilité aux conditions variables :

Les bâtiments sont des environnements dynamiques, avec des conditions qui changent constamment en fonction de l’occupation, de l’activité et des conditions météorologiques extérieures. Notre système de pilotage du CVC s’adapte en temps réel à ces variations, assurant un confort optimal tout en maximisant l’efficacité énergétique.

Conclusion : Une gestion du CVC avancée pour un futur durable :

Le pilotage du système CVC par NanoSense représente une avancée majeure dans la gestion intelligente des bâtiments. En combinant une régulation précise avec une efficacité énergétique accrue, nos solutions offrent une réponse concrète aux défis environnementaux actuels, tout en assurant le confort, la productivité et la santé des occupants. Avec NanoSense, les gestionnaires de bâtiments peuvent s’attendre à une performance optimale et une réduction significative de leur consommation énergétique.

Choix de l’alimentation en 24V DC :

Chez NanoSense, la précision et la fiabilité de nos systèmes de surveillance et de contrôle sont au cœur de notre technologie. C’est pourquoi nous avons opté pour une alimentation en 24V DC nominal, une décision clé qui assure une performance constante et efficace de nos dispositifs. L’utilisation de 24V DC est un standard dans l’industrie pour les systèmes de contrôle et d’automatisation, permettant de partager la même alimentation que d’autres équipement réduire ainsi les couts.

Assurer une cadence de mesure élevée :

L’une des exigences essentielles pour une régulation efficace de la qualité de l’air et des systèmes CVC est la capacité à effectuer des mesures fréquentes et précises. L’alimentation en 24V DC permet à nos capteurs de fonctionner en temps réel, garantissant ainsi que les données recueillies sont à jour et précises. Cette cadence de mesure élevée est cruciale pour le pilotage en temps réel des systèmes de Ventilation, de Chauffage et de Climatisation, permettant une réponse rapide et appropriée aux changements dans l’environnement intérieur.

Avantages de l’alimentation 24V DC :

  • Sécurité : Le 24V DC est reconnu pour sa sécurité, minimisant les risques de choc électrique, ce qui est particulièrement important dans les environnements accessibles au public ou dans les zones où le personnel non technique effectue la maintenance.
  • Stabilité : Cette tension assure une performance stable des capteurs et des systèmes de contrôle, même en cas de fluctuations dans l’alimentation primaire.
  • Compatibilité : L’alimentation 24V DC est compatible avec une large gamme de systèmes de contrôle et d’automatisation du bâtiment, facilitant ainsi l’intégration de nos systèmes avec d’autres dispositifs.

Plage de tension étendue pour une flexibilité accrue :

La capacité de nos systèmes à fonctionner dans une plage de tension de 9 à 30 V offre une flexibilité supplémentaire, permettant leur utilisation dans divers scénarios et configurations. Cette plage étendue garantit que nos systèmes restent opérationnels et fiables même dans des conditions d’alimentation variables, ce qui est essentiel pour les applications critiques où la continuité de la surveillance et du contrôle est impérative.

Conclusion : Un fondement électrique pour une performance optimale :

L’alimentation en 24V DC de nos systèmes est une composante fondamentale qui soutient leur haute performance et fiabilité. En garantissant une cadence de mesure nécessaire pour une régulation précise, cette approche d’alimentation contribue de manière significative à la réalisation de nos objectifs en matière de qualité de l’air intérieur, d’efficacité énergétique et de confort des occupants.

Capacité de stockage embarquée :

Les sondes de qualité de l’air intérieur (QAI) de NanoSense sont équipées d’une capacité de stockage des dernières données mesurées lors d’uns activation NFC par un smartphone. Cette capacité de stockage est suffisante pour une consultation des données ponctuelle.

Stockage Edge :

Les sondes de qualité de l’air intérieur (QAI) de NanoSense communiquent avec des box domotique qui peuvent stocker localement les données afin de les restituer sous forme d’historique graphique.

Stockage Cloud :

Les sondes de qualité de l’air intérieur (QAI) de NanoSense peuvent envoyer les données via des passerelle IP ou directement via des operateurs LoRaWAN vers de nombreuses plateformes Cloud fournissant des services de supervision.

Analyse des données :

Outre les mesures brutes, les données valorisées a travers l’algorithme Smart QAI intégré dans nos sondes QAI sont intuitives car exprime la QAI et les ambiances sous forme d’indices physiologiques : Fonctions cognitives, santé, irritation des voies respiratoires, qualité du sommeil, .. santé du bâtiment.

Intégration avec les systèmes GTB et IoT :

Les données collectées par les sondes QAI peuvent être intégrées avec les systèmes de Gestion Technique du Bâtiment (GTB) et les plateformes de l’Internet des Objets (IoT) pour une gestion centralisée et automatisée. Cette intégration facilite la coordination des réponses du système CVC et d’autres systèmes de gestion du bâtiment, en fonction des données recueillies.

Capacité d’exploitation à long terme :

Le stockage des données permet une analyse à long terme des tendances et des modèles environnementaux au sein des bâtiments. Ces informations peuvent être utilisées pour optimiser les stratégies de gestion de l’air, améliorer l’efficacité énergétique et assurer un environnement intérieur sain et confortable sur le long terme.

Conclusion : Un pilier de la gestion de l’environnement intérieur :

Le stockage des données est un élément important d’une approche globale de la gestion de l’environnement intérieur. En fournissant des données fiables, sécurisées et facilement accessibles, nos systèmes permettent une surveillance précise et une gestion optimale de la qualité de l’air intérieur et de la température, contribuant ainsi à la création d’espaces de vie et de travail plus sains, plus sûrs et plus durables.

Surveillance intégrée pour une qualité d’air optimale :

Chez NanoSense, nous sommes à la pointe de la surveillance des polluants et des ambiances, offrant une solution complète pour une qualité d’air intérieur optimale. Notre technologie de pointe est conçue pour détecter un large éventail de polluants et de paramètres environnementaux, garantissant un environnement sain et confortable pour les occupants.

Détecter et réagir aux CO2, COV et PM :

La surveillance du dioxyde de carbone (CO2), des composés organiques volatiles (COV) et les particules fines (PM10, PM2.5, PM1) est essentielle pour évaluer la qualité de l’air intérieur. Le CO2, produit par la respiration, peut rapidement s’accumuler dans les espaces mal ventilés, réduisant la qualité de l’air et la concentration des occupants. Les COV, émis par de nombreux matériaux et produits de consommation courants, sont connus pour leurs effets nocifs sur la santé, notamment sur le système respiratoire et nerveux. Les particules fines sont généralement de sources exogènes dans les espaces non fumeur (chauffage urbain, trafic automobile) mais peuvent avoir des sources endogènes comme la cuisson. Les espaces fumeurs sont particulièrement affectés pas les particules fines (fumée). Nos sondes détectent ces polluants en temps réel, permettant une action de remédiation rapide pour maintenir un air sain.

Lutte contre les mauvaises odeurs :

Les mauvaises odeurs, en particulier celles de nature sulfurées (œuf pourri) sont surveillées de près. Nos capteurs identifient non seulement la présence de ces odeurs, mais quantifient également leur concentration, permettant une réponse adaptée pour minimiser leur impact sur la productivité et le bien-être.

Gestion du bruit, de la lumière :

Le bruit et la lumière sont deux facteurs clés affectant le confort et la productivité. Nos systèmes surveillent les niveaux de bruit, y compris les pics sonores et les niveaux moyens, ainsi que l’intensité lumineuse et la température de la lumière. L’intensité lumineuse et la température de la lumière impactent directement sur la mélatonine (hormone du sommeil) et donc la somnolence ce qui contribue a affecter la productivité. La température peut également impacter sur le productivité. Si la sonde QAI EP5000 ne peut contrôler le bruit et la lumière elle peut compenser leur impact négatif par une apport d’air neuf supplémentaire afin de garantir un niveau de productivité souhaité.

Gestion du confort thermique :

 La sonde EP5000 dispose de boucles de contrôle PID à logique floue pour le chauffage et la climatisation assurant un contrôle optimal du climat intérieur avec des fluctuations de température totalement imperceptibles.

Options de surveillance des NOx et de l’Ozone :

Pour les environnements particulièrement exposés, comme les zones urbaines denses ou les sites industriels, nous offrons des options de surveillance des oxydes d’azote (NOx) et de l’Ozone. Ces capteurs supplémentaires permettent de détecter ces polluants spécifiques, qui sont généralement d’origine exogène aux bâtiments et peuvent avoir un impact significatif sur la santé.

Intégration et automatisation pour une gestion efficace :

Notre technologie ne se limite pas à la surveillance ; elle s’intègre dans les systèmes de gestion du bâtiment (GTB) pour une automatisation et une régulation efficaces. En fournissant des données en temps réel, nos capteurs permettent une réponse automatique et optimisée des systèmes de ventilation, de chauffage et de climatisation, améliorant ainsi l’efficacité énergétique tout en assurant un confort optimal.

Conclusion : Un engagement pour un environnement intérieur sain :

Chez NanoSense, notre engagement est de fournir une surveillance avancée et complète des polluants et des ambiances, garantissant ainsi la santé, la productivité et le confort des occupants. Notre technologie représente une étape importante dans la réalisation d’un environnement intérieur optimal, sain et durable.

Contrôle direct de la ventilation :

Chez NanoSense, nous proposons une solution de contrôle direct de la ventilation qui révolutionne la gestion de l’air intérieur. Cette approche permet de piloter directement les Registres et les Boîtes à Débit Variable (BDV ou VAV – Variable Air Volume). La sonde ajuste automatiquement le débit d’air en fonction des mesures en temps réel fournies par ses capteurs, assurant ainsi une ventilation adaptée aux besoins spécifiques de chaque espace. Cette méthode de contrôle direct est particulièrement efficace pour les bâtiments nécessitant une régulation précise de la qualité de l’air, comme les hôpitaux, les écoles ou les bureaux. Le contrôle direct garanti également une bonne résilience par rapport à une architecture centralisée.  

Intégration à la Gestion Technique du Bâtiment (GTB) :

L’intégration de nos sondes de surveillance et de contrôle dans les systèmes de GTB représente une autre facette de notre offre. Cette intégration permet une gestion centralisée et automatisée de la ventilation, ainsi que d’autres systèmes du bâtiment. En se connectant à la GTB, nos capteurs fournissent des données en temps réel qui sont utilisées pour optimiser les performances du système de ventilation, garantissant ainsi un environnement intérieur sain et confortable tout en maximisant l’efficacité énergétique.

Architecture hybride, Contrôle direct plus GTB :

Le contrôle direct de la ventilation associé à une transmission des données vers la GTB en vue d’une supervision, garantie l’architecture la plus résiliente. Elle permet même pour certaines version de sonde EP5000 d’assurer la supervision des débits d’air réels grâce aux BDV contrôlées.

Avantages environnementaux et économiques :

L’utilisation de notre système de ventilation à débit variable présente des avantages significatifs tant sur le plan environnemental qu’économique. En réduisant la consommation d’énergie, les bâtiments diminuent leur empreinte carbone, contribuant ainsi à la lutte contre le changement climatique. Parallèlement, les économies d’énergie se traduisent par une réduction des coûts d’exploitation, offrant un retour sur investissement rapide pour les gestionnaires de bâtiments.

Conclusion : Une solution avancée pour un avenir durable :

L’approche de NanoSense en matière de contrôle de la ventilation représente une solution avancée pour une gestion intelligente et éco-efficace de l’air intérieur. En combinant le contrôle direct, l’intégration à la GTB, et le contrôle de la ventilation en fonction des besoins, nous offrons une solution complète qui non seulement améliore la qualité de l’air, mais contribue également à la réalisation d’objectifs environnementaux et économiques ambitieux.