Sonde/contrôleur de qualité de l’air intérieur EP5000

x

La EP5000 arrive courant 2020 !

x

Tarif professionnel sur demande avec un KBIS.

La sonde EP5000 est destinée au pilotage de la Qualité de l’Air Intérieur (QAI).
Elle permet de mesurer 11 paramètres d’environnement intérieur : Le CO2, les COV (Composés Organiques Volatiles), les particules fines (PM10, PM2.5 & PM1), le bruit (pic et moyen), la lumière (lux et température de la couleur), l’humidité et la température.

Elle est pilotable grâce à l’algorithme Smart QAI, via une application qui permet de contrôler les paramètres de la sonde au vu des mesures effectuées. Son but : contrôler le renouvellement de l’air dans les bâtiments afin d’améliorer la santé et la productivité des occupants.

La EP5000 fonctionne avec différents protocoles de communications sélectionnables en fonction des contraintes des bâtiments dans lesquels elle est placée.

DOCUMENTS

Version Française

Gamme EP5000

EP5000XX Manuel de maintenance et de réparation

                                         ZigBee

EP5000Z Spécification

EP5000Z Manuel d’installation

EP5000Z Commissionnement

EP5000Z Clusters

                                         LoRa

EP5000L Spécification

EP5000L Manuel d’installation

EP5000L Commissionnement

                                         Modbus

EP5000M Spécification

EP5000M Protocole

EP5000M Manuel d’installation

EP5000M Commissionnement

English Version

EP5000 line

EP5000XX Maintenance and repair manual

                                         ZigBee

EP5000Z Datasheet

EP5000Z Installation manual

EP5000Z Clusters

                                         LoRa

EP5000L Datasheet

EP5000L Installation manual

EP5000L Commissioning

                                         ModBus

EP5000M Datasheet

EP5000M Protocol

E5000M Installation Manual

EP5000M Commissioning

Une sonde QAI multi-capteur plus complète que jamais

La pollution de l’air rentre dans le sang et impacte le cerveau, le confort et la productivité. Il existe un lien direct entre la qualité de l’air et les capacités cognitives, notamment dans les écoles. Il en va de même pour les bâtiments du secteur tertiaire.

Grâce à ses capteurs de CO2, COV, de particules, d’humidité, de bruit et de luminosité, la sonde EP5000 peut contrôler la ventilation au regard des effets physiologiques liés à toutes ces mesures. Elle intègre également un capteur de température qui permet de contrôler le chauffage et la climatisation.

L'algorithme "Smart QAI"®

Le tableau suivant résume les effets physiologiques et leurs contributeurs :

 CO2COVPMFormaldéhyde, BenzèneRadonBruitOdeursHRNOX 03LuxT° LumièreScintillement lum
Cognitif / Productivité
Santé
Qualité du sommeil
Confort olfactif
Confort thermique
Confort sonore
Confort air sec (peau, muqueuses)
Irritation des voies respiratoires
Développement de moisissures, spores et accariens

L’effet cocktail désigne les effets qui peuvent affecter les impacts physiologiques lors d’une exposition à plusieurs ambiances altérées simultanément.

La sonde de qualité de l’air Intérieur EP5000 intègre l’algorithme « Smart QAI »® qui estime les impacts des effets cocktails sur les humains et les bâtiments.
Il permet de contrôler la qualité de l’air sur des critères de fonctions cognitives, de qualité de sommeil (chambre à coucher) et de santé.
Il permet également d’informer les occupants lorsque la qualité de l’air extérieur est plus mauvaise que celle de l’air intérieur pour une ouverture des fenêtres en toute conscience.

L’algorithme Smart QAI permet :

  • D’indiquer la QAI de façon synthétique via des LEDs sur la face avant de la sonde,
  • De comparer QAI et QAE pour avertir par d’autres LEDs du risque ou de l’opportunité d’ouvrir les fenêtres,
  • D’envoyer les indicateurs QAI vers la gestion du bâtiment au même titre que les mesures de tous les capteurs à bord de la sonde,
  • D’utiliser des indicateurs QAI facilement compréhensibles dans une application mobile.

Cet algorithme, basé sur des études académiques, a été sélectionné par l’UrbanLab et la Mairie de Paris pour les écoles. Toutes les mesures qui contribuent aux effets cocktail de l’algorithme « Smart QAI »® sont désormais intégrées dans les sondes de la gamme EP5000 (11 mesures).

Une architecture modulaire pour une flexibilité maximum

Les cartes électroniques qui constituent la sonde sont en mezzanine, chaque carte ayant une fonction bien définie.
Selon le modèle de carte, la sonde EP5000 peut fonctionner avec les systèmes domotiques les plus courants comme le Modbus, le KNX et les systèmes sans fil Zigbee, EnOcean, LoRa et BLE.

Cette architecture permet de s’intégrer dans la majorité des projets. En effet, les modules capteurs de CO2, de COV et de particules ont une durée de vie de 10 ans mais sont interchangeables sans aucun recalibrage. Ils sont remplaçables en moins de 10 minutes tout en conservant l’électronique et ses paramétrages.
Il est également possible d’adapter les capteurs en fonction des besoins.

Grâce à son design simple et épuré, la EP5000 s’intègre discrètement dans la plupart des intérieurs.

Une installation facilitée

La sonde EP5000 est équipée d’une antenne NFC qui, placée au centre de la face avant, permet un commissionnement rapide et des paramétrages hors tension (voire dans son emballage).

L'interface Smartphone

La liaison NFC permet principalement d’effectuer les appairages et, dans le cas où l’on fait du contrôle, de régler les seuils souhaités.
Grâce à cette interface, le paramétrage et l’installation sont simplifiés (contrôle des systèmes ou mesure uniquement, appairage, pièces concernées, scenarios à utiliser, intensité lumineuse de l’interface LED, seuils, etc..).
Certains de ces paramétrages peuvent également être ajustés via le protocole du bâtiment.

L’interface smartphone permet :

  • De faciliter l’interfaçage avec l’écosystème domotique (appairage, seuils, scenarios (présence, jour/nuit, mode éco, effacement,…) et actions sur dépassement de seuils ou sur évènement),
  • De récupérer les données en local via BLE,
  • De mettre à jour des softwares (radios et carte mère) via BLE et/ou NFC.

C’est la version de base de la sonde. Un automate interroge la sonde parmi jusqu’à 254 adresses. Avec l’application smartphone dédiée, il est possible de personnaliser l’adresse bus de la sonde. L’avantage du ModBus est que la longueur du bus peut atteindre 1.2km. L’automate récupère les mesures et les consignes de ventilation (voire de chauffage et de climatisation) et les retransmet aux actionneurs.

La technologie EnOcean est basée sur une technologie sans fil de récupération d’énergie pour des solutions de capteurs sans pile et sans fil (mini cellules solaires). Plusieurs centaines d’entreprises sont membres de l’Alliance EnOcean. Le protocole EnOcean garantie une interopérabilité entre les différents produits de ces fabricants.
Les télégrammes reçus de sondes EnOcean de présence ou d’ouverture de fenêtre permettent de couper la ventilation, la climatisation et le chauffage en cas d’ouverture et d’ajuster les seuils de contrôle selon l’occupation.

La technologie LoRa permet d’envoyer une petite quantité d’information à un récepteur situé à une distance entre 5km (zone urbaine) et 20km (zone rurale), tout en ne nécessitant qu’une faible quantité d’énergie. Les sondes EP5000 LoRa peuvent fonctionner avec des réseaux LoRaWAN opérés ou privés.

Carte de couverture du réseau LoRa Orange

Carte de couverture du réseau LoRa Bouygues

La technologie ZigBee est basée sur une communication sans fil à 2.4GHz (courte distance). L’intégration dans un  réseau maillé assure une grande fiabilité et une portée étendue.
L’interopérabilité avec les différents produits de fabricants différents permet une installation rapide et une maintenance réduite.

La sonde, grâce à une commande 0-10V peut piloter un registre, une Boîte à Débit Variable (BDV) ou la vitesse de ventilation en continue. La grande majorité des VMC disposent d’une entrée 0-10V.

Le Bluetooth Low Energy est une alternative au Bluetooth classique, avec une réduction de la consommation, tout en conservant une portée de communication équivalente. Le BLE est désormais supporté par la majorité des smartphone, ce qui permet de communiquer directement avec le système de gestion du bâtiment et les sondes.

Le protocole KNX  repose sur le principe du BUS (alimentation et données) avec intelligence distribuée. Explication : le principe du bus est que tous les participants d’un écosystème (boutons, actionneurs…) dialoguent entre eux à l’aide de ce bus sans système central.

La programmation d’un système KNX s’effectue avec le logiciel ETS, il est donc possible de régler le paramétrage par exemple pour qu’un bouton allume un autre circuit d’éclairage plutôt que celui mis en place initialement. Plus les fonctionnalités d’une installation domotique seront sophistiquées, plus la technologie KNX sera adaptée comparée à une solution traditionnelle. En effet, l’existence d’un réseau de communication à travers le bus permet la réalisation de commandes complexes.
Le protocole de communication KNX permet de gérer intelligemment la ventilation, le chauffage et climatisation afin d’assurer des économies d’énergie et une productivité optimale.

Le NFC (Near Field Communication) permet à deux terminaux très proches (une dizaine de cm) d’échanger des données. Toutes les sondes EP5000 possèdent une antenne et mémoire NFC.

Récapitulatif des configurations

X X Y Y
M ModBus Pas d’option F Pression Atmosphérique, Bruit, Lux, Teinte, Scintillement CO2 Simple bande
Z ZigBee E EnOcean N Pression Atmosphérique, Bruit, Lux, Teinte D CO2 Double bande
E EnOcean L LoRa T Pression Atmosphérique, Lux, Teinte
L LoRa S Sigfox P Pression Atmosphérique
S Sigfox B Bluetooth Pas d’option
B Bluetooth 0 No LED
V 0-10V M 0-10V mesures
T Thread P 0-10V PI
K KNX
A Autonome (solaire)

Récapitulatif des fonctions de la sonde EP5000

FonctionsModBusEnOcean alimentéEnOcean/LoRa autonomeZigBeeLoRaKNX2 x 0-10V mesure0-10V contrôle PI
Envoi de mesures / calculs
Mesure CO2
Mesure COV
Mesure PM10
Mesure PM2.5
Mesure PM1
Mesure humidité relative
Mesure température
Mesure bruit moyen
Mesure bruit bic
Mesure pression atmosphérique
Mesure luminosité(✔)
Mesure T° lumière(✔)
Température ressentie
Humidité absolue
Point de rosée
Index cognitivité
Index santé
Index qualité du sommeil
FonctionsModBusEnOcean alimentéEnOcean/LoRa autonomeZigBeeLoRaKNX2 x 0-10V mesure0-10V contrôle PI
Données entrantes
Réglage NFC
Cadence d'émission
Contrôle sur seuils ou sur effets physiologiques
Qualité de l'air extérieur
Consignes QAI
Dérogations QAI
Consignes effets physiologiques
Dérogations effets physiologiques(✔)
Consignes température
Dérogations température(✔)
Capteurs présence (mode éco)
Capteurs nuit (mode nuit)
Capteurs ouverture fenêtre
Scènes(✔)
Dimming LED face avant(✔)
Anticipation pour effacement
FonctionsModBusEnOcean alimentéEnOcean/LoRa autonomeZigBeeLoRaKNX2 x 0-10V mesure0-10V contrôle PI
Contrôles
Ventilation sur seuils
Ventilation sur effets physiologiques
Recirculation sur seuils
Recirculation sur effets physiologiques
Remédiation COV
Remédiation humidité
Chauffage
Climatisation
FonctionsModBusEnOcean alimentéEnOcean/LoRa autonomeZigBeeLoRaKNX2 x 0-10V mesure0-10V contrôle PI
Indicateurs LED
QAI sur effets physiologiques
QAI sur seuils
Alerte sur ouverture de fenêtres
Appairage et enregistrement réseau