Sonde de Qualité de

     l’Air Intérieur E4000-NG

Description du produit 

La sonde E4000-NG est destinée à la mesure et au pilotage de la Qualité de l’Air Intérieur (QAI).

Cette sonde sert à contrôler le renouvellement mécanique de l’air dans les bâtiments en assurant un contrôle optimum de la ventilation.

Les pertes énergétiques par renouvellement de l’air dans un bâtiment classique sont estimées à 30% du coût du chauffage et de la climatisation

La sonde E4000-NG permet de  réguler la ventilation en fonction de la présence humaine matérialisée par l’expiration de CO2 (salles de réunion, bureaux) et de la qualité de l’air (Composés Organiques Volatils – COV et Humidité) toute en assurant des économies d’énergie.

Destinée à améliorer la qualité de l'air intérieur
dans
les bâtiments

NanoSense vous propose deux usages

Supervision
environnement intérieur

La sonde E4000-NG peut alimenter une application Cloud de supervision grâce au protocole LoRaWan par exemple.

Vous  retrouverez les données mesurées et analysées par la sonde E4000-NG, en temps réel, où que vous soyez.

Configuration conseillée

Amélioration de la qualité de l'air & efficacité énergétique

Mesurer c’est bien, agir, c’est mieux !

Cette configuration vous permet non seulement de mesurer la qualité de l’air de vos bâtiments en temps réel, mais aussi D’AGIR pour améliorer la Qualité de l’AIR et optimiser la consommation énergétique. 

Grâce à ses nombreux capteurs, la sonde E4000-NG peut contrôler la ventilation au regard de la qualité de l’air intérieur.

Son capteur de température permet également de contrôler  chauffage et climatisation.

Configuration conseillée

La sonde E4000 dans les maison à énergie positive Projet Comepos*

La sonde de qualité de l’air Intérieur E4000, prédécesseur de la E4000-NG, a été sélectionnée et équipée dans les maisons à énergie positive du projet Comepos*.

*Le projet Comepos pour « Conception et construction optimisées de maison à énergie positive » a été lancé par l’Ademe (Agence pour l’environnement et la maîtrise de l’énergie) afin de mettre à l’épreuve 25 maisons innovantes dans différentes régions françaises. Ces logements individuels, habités par des familles, ont permis de mieux comparer les consommations d’énergie en situation réelle plutôt que par des calculs théoriques.

Une sonde multi capteurs 

La sonde E4000-NG a été une des premières sondes à intégrer plusieurs polluants (CO2, COV, l’humidité et la température).

NanoSense a été le premier fabricant de sondes QAI à intégrer des capteurs de COV. Cela permet une ventilation qui assure un confort olfactif, une meilleure productivité (fonctions cognitives) et une meilleure santé sur le long terme.

La sonde QAI E4000-NG peut être connectée à des sondes P4000-NG pour ajouter le capteur qui mesure les particules fines sur 3 indicateurs (PM10, PM2.5 et PM1). 

 

Une sonde multi-protocoles de communication

La sonde E4000, fonctionne avec différents protocoles de communications en fonction des contraintes des bâtiments dans lesquels elle est installées. 

Les principaux types de protocoles existants: 

Protocole Radio

Réseau opéré

Protocole Filaire

Une sonde multi capteurs compatible de tous bâtiments. 

Une sonde multi protocoles.

Une installation rapide et simple.

Intégration de la sonde E4000-NG dans un
écosystème domotique

Prendre en entrée les données externes sur : 

✓ La présence avec un détecteur de mouvement par exemple

✓ L’ouverture des fenêtres avec un détecteur

Utiliser en sortie ces données pour :

L’Optimisation et le pilotage du chauffage 

✓ L’Optimisation et le pilotage de la ventilation 

 

 La sonde E4000-NG permet d’adapter le débit d’air neuf introduit en fonction de l’occupation réelle des locaux grâce au taux de CO2 (en interne de la sonde), et à un détecteur de présence (en externe dans un écosystème SMART) représentatifs du nombre de personnes présentes dans la salle en fonction de l’efficacité de la ventilation. Elle permet également de piloter le chauffage en prenant en compte l’ouverture des fenêtres.

Les avantages : 

Efficacité énergétique et qualité d’air intérieur optimale : la modulation du débit d’air neuf est source d’énergie considérable car le chauffage et la climatisation représentent jusqu’à 70% de totale consommations d’énergie en France. 

Installation et modules de la sonde E4000-NG

Installation rapide

  Installation avec deux vis, fixée au mur

  Alimentation en 24V

 Facile à configurer et utiliser  

Consulter la documentation pour plus d’information.

Ultra-modulaire

Lumière LED : Vert et rouge 

✓ Pilotage 0-10V

✓ Options COV, Température, Humidité

✓ Plusieurs protocoles de communication (Modbus natif, radios en option)

Les protocoles de communication

 

La technologie LoRa permet d’envoyer une petite quantité d’information à un récepteur situé à une distance entre 5km (zone urbaine) et 20km (zone rurale). Les sondes E4000-NG  peuvent fonctionner avec des réseaux LoRaWAN opérés ou privés.

 

 

C’est la version de base de la sonde. Un automate interroge les sondes. Avec l’application smartphone, il est possible de personnaliser l’adresse de la sonde, sa vitesse etc.. L’avantage du ModBus est que la longueur du bus peut atteindre 1.2km. Un automate récupère les mesures et les consignes de ventilation (voire de chauffage et de climatisation) et les retransmet aux actionneurs.

 

Plusieurs centaines de fabricants sont membres de l’Alliance EnOcean. Ce protocole radio garantit une interopérabilité entre les différents produits de ces fabricants. Les sondes E4000-NG écoutent en permanence les télégrammes radio de sondes de présence et d’ouverture de fenêtre permettant de couper la ventilation, la climatisation ou le chauffage en cas d’ouverture et d’ajuster les seuils de contrôle selon l’occupation.


 

La sonde, grâce à une commande 0-10V, peut piloter un registre d’air, une Boîte à Débit Variable (BDV) ou la vitesse de ventilation en continu. La plupart des VMC disposent d’une entrée 0-10V. 

Le 0-10V peut être associer à une communication radio LoRa, EnOcean ou ZigBee pour superviser la QAI.

Le protocole KNX sera prochainement disponible 

LonWorks reposent sur le principe du BUS avec intelligence distribuée : Le principe du bus est que tous les participants d’un écosystème (boutons, actionneurs…) dialoguent entre eux à l’aide de ce bus. Le protocole LonWorks permet de gérer intelligemment votre chauffage et vos éclairages afin d’assurer des économies d’énergie.

E4000-NG + P4000-NG
une combinaison riche et complète

La possibilité de combiner la sonde E4000 NG et P4000 NG, via le protocole Modbus,  permet de mesurer plus de paramètres d’environnement, et de partager une seule option de communication 

Avec cette combinaison: 

Les sondes mesurent : Particules Fines, COV, CO2, Humidité et Température.

Les protocoles de communication : EnOcean, Modbus, LoRa, KNX et LON.

Mais également : 0-10V, contacts secs.  

  Pourquoi coupler ces sondes ?

Avoir une vision complète sur la qualité de l’air intérieur.

Les polluants atmosphériques sont invisibles et diffus, NanoSense vous aide à avoir conscience  sur la qualité de l’air dont nous sommes exposé tous les jours. 

Les particules fines font partie des principaux polluant à surveiller. Ces poussières en suspension ont été classées cancérigènes par l’OMS depuis 2012. Elles pénètrent facilement dans les voies respiratoires et elle peuvent ensuite avoir des conséquences négatives sur la santé.