Recommandations pratiques pour équipements CVC : COVID-19

Face à la pandémie « COVID-19 » liée au virus « SRAS-CoV-2 », la REHVA* vient de publier un guide destiné aux exploitants des bâtiments afin d’adopter les bonnes pratiques contre la propagation des virus dans les espaces et systèmes CVC. Vous est proposée ici une synthèse de ce guide disponible en ligne. Les recommandations présentées dans le guide sont complétées/détaillées par les équipes de LHIRR (spécialistes CVC, commissionnement et QAI).

*La REHVA est la fédération européenne du chauffage, de la ventilation et du conditionnement de l’air. Elle regroupe près de 1200 00 chercheurs, experts, techniciens et ingénieurs CVC.

Vous pouvez contacter LHIRR pour plus d’informations:

LHIRR invente et développe des solutions innovantes pour garantir la performance, la pérennité et le confort des biens immobiliers.

Guide de la REHVA sur le COVID-19

Guide des recommandations pratiques (COVID-19)


QAI : Un partenariat entre NanoSense et Pando2 sur ThermPresse

 

Les lauréats du Challenge Microcapteurs 2018 et 2019 d’AIRLAB, le laboratoire d’AirParif, ont uni leurs expertises dans la métrologie et l’analyse des données pour développer une solution globale de supervision et de gestion intelligente de la qualité de l’air. Premiers déploiements de cette solution qui s’adresse aux BE  QAI et énergies, maîtres d’œuvre, collectivités, et gestionnaires de bâtiments : des crèches et des écoles sur Paris et en Ile-de-France.

 

Article extrait du numéro du Lundi 3 Février 2020 de ThermPresse.

Retrouvez ici le site de ThermPresse.

Notre dossier de presse 2020.

Notre communiqué de presse 2020.


Des sondes multi-capteurs au service de la Qualité de l’Air Intérieur sur Construction 21

NanoSense est une PME francilienne impliquée depuis 2002 dans la qualité de l’air intérieur (QAI dans la suite du texte). La société conçoit et produit différentes sondes QAI Multi-capteurs (CO2, COV, T°, RH, Radon, PM) avec des algorithmes de contrôle (de ventilations) et sont compatibles avec les principales interfaces des grands standards du bâtiment intelligent. Le but de cet article est de partager ici son expertise en Qualité de l’Air Intérieur ainsi que d’étudier différents moyens de l’améliorer.

Son expertise s’étend aussi aux systèmes autonomes dits à « Energy Harvesting » (à récupération d’énergie) ainsi qu’à la représentation de la QAI sous forme d’impacts humains et comme tout savoir, celui-ci est fait pour être partagé.

Sachant que les bâtiments sont les plus gros consommateurs d’énergie du pays, le législateur a mis en place différents instruments : Incitations fiscales à la rénovation pour les bâtiments anciens (les plus énergivores), réglementation thermiques pour les bâtiments neufs (la dernière en vigueur étant la RT2012) et pour la première fois une réglementation pour les plus gros bâtiments tertiaires existants obligeant ainsi à les rénover.

Les différentes règlementations thermiques successives ont d’abord privilégié l’isolation de l’enveloppe puis son étanchéité à l’air en passant par le chauffage à rendement amélioré (condensation et pompes à chaleur). Depuis la RT 2012 les bâtiments neufs sont donc « étanches à l’air » ce qui nécessite une ventilation mécanique ou naturelle contrôlée.

En lire plus


Sondes multi-capteurs au service de la santé et de la productivité sur 01 Formation Santé Magazine

Introduction

NanoSense est une PME francilienne impliquée depuis 2002 dans la qualité de l’air intérieur (QAI dans la suite du texte). La société conçoit et produit différentes sondes QAI Multi-capteurs (CO2, COV, T°, RH, Radon, PM) avec des algorithmes de contrôle (de ventilation et de chauffage/clim) et sont compatibles avec les principales interfaces des grands standards du bâtiment intelligent. Le but de cet article est de partager ici son expertise en Qualité de l’Air Intérieur ainsi que d’étudier différents moyens de l’améliorer.

Les différentes règlementations thermiques successives ont d’abord privilégié l’isolation de l’enveloppe puis son étanchéité à l’air en passant par le chauffage à rendement amélioré (condensation et pompes à chaleur). Depuis la RT 2012 les bâtiments neufs sont donc « étanches à l’air » ce qui nécessite une ventilation mécanique ou naturelle contrôlée.

En lire plus


L’importance d’une ventilation intelligente sur Blog Domadoo

L’importance d’une ventilation intelligente basée sur la qualité de l’air

1. Pour débuter ce nouvel épisode, décris-nous qui tu es et quel est ton background ?

Bonjour,

Je m’appelle Yann POISSON, je viens d’une École d’Ingénieurs Généraliste, l’ESME Sudria, une belle fabrique à couteaux-suisses pour l’industrie, le départ parfait pour trouver sa place dans les petites structures comme la nôtre. Je suis tout d’abord entré chez NanoSense en 2014 en tant que Stagiaire dans le Pôle R&D pour effectuer de la conception produit côté électronique. Depuis, je n’ai pas réussi à décrocher, j’ai été séduit par les domaines d’application et les technologies utilisées par NanoSense. Aujourd’hui, je suis sur tous les fronts avec Olivier MARTIMORT, le CEO et fondateur de NanoSense.

En lire plus


Des sondes de qualité de l’air, sources d’économies d’énergie et de productivité sur l’Usine Nouvelle

 


Concepteur et fabricant de sondes de qualité de l’air, made in France

Pour tous les bâtiments tertiaires et les ERP (écoles, Ehpad, etc.)

Sondes multiprotocoles multi polluants. Améliore la productivité et préserve la santé dans les bâtiments

Les sondes multicapteurs conçues et fabriquées par NanoSense sont destinées à mesurer la qualité de l’air dans les bâtiments et contribuent à l’optimisation de la consommation énergétique de ces derniers. En effet, ”il est inutile de ventiler 24 h/24 quand cela n’est pas nécessaire. Avec nos sondes, nous contrôlons le débit de la ventilation en fonction des besoins réels. En régulant à bon

L’équilibre entre qualité de l’air et dépenses énergétiques, indispensable pour les bâtiments BEPOS.

escient, on engendre des économies d’énergie significatives”, explique Oli-vier Martimort, gérant de l’entreprise primée lors du challenge microcap-teurs 2018 du Airlab ; Multi protocoles (EnOcean, LoRa, KNX, Modbus, etc.). Ces sondes s’interfacent également avec des systèmes de supervision.

 

TRAVAILLER MIEUX

Moins connu : une bonne gestion de la qualité de l’air permet d’engendrer des gains de productivité et un meilleur bien-être des salariés en général. Ainsi, les sondes NanoSense mesurent non seulement les taux de CO2, mais également les niveaux de composés organiques volatils et de particules fines qui altèrent les fonctions cognitives. ”Notre algorithme de contrôle tient compte

Sonde E4000NG : CO2, COV, T°, Hum, 130 x 90 mm, votre meilleure protection contre l’invisible.      

de l’environnement global et permet également de comparer la qualité de l’air extérieur et de l’air intérieur. Un indicateur permet ainsi d’informer lorsque l’air extérieur est plus vicié que l’air intérieur.” Les sondes sont paramétrables selon des objectifs de qualité de l’air, voire des seuils cognitifs, ce qui permet une gestion optimale de la ventilation en continu. À noter que le coût global de possession de ces produits est très intéressant puisqu’ils ont une durée de vie de 10 ans et ne nécessitent pas de maintenance.


Des sondes multi-capteurs au service de la Qualité de l’Air Intérieur (QAI) sur Construction 21

Dans cet article, nous partageons notre expertise en Qualité de l’Air Intérieur ainsi que les différents moyens de l’améliorer.

Article publié le 10 Avril 2018 sur le site d’Alliance HQE, republié sur le site de Construction21, extrait du « Dossier QAI ».

Retrouvez ici l’article dans son intégralité !

Lien vers le site de Construction 21.

Notre dossier de presse 2020.

Notre communiqué de presse 2020.

Dossier thématique par Construction 21 et Alliance HQE.

Article rédigé par Construction 21


NanoSense et Pando2 au service de la qualité de l’air sur les Cahiers Techniques du Bâtiment

 

Face à une prise de conscience croissante du grand public quant à la problématique de la qualité de l’air, de plus en plus d’expérimentations et d’innovations se développent autour de capteurs de qualité de l’air miniaturisés, visant à équiper villes, bâtiments, véhicules et citoyens (Microcapteurs).

Pourtant, il n’existe à ce jour pas de réglementation pour ces technologies qui représentent un marché en plein essor et qui suscitent l’intérêt des différentes parties prenantes : autorités, citoyens, ONG, acteurs économiques… quels que soient les continents.

Le « Challenge Microcapteurs 2019 » du AIRLAB (Laboratoire d’AirParif) a donc pour mission d’éclaircir ces points.

Lauréats, NanoSense et Pando2 ont donc donné naissance à une solution globale de supervision et gestion de la qualité de l’air, alliant l’expertise métrologique de NanoSense avec la technologie de restitution et d’analyse des données de Pando2.

 

Article publié le 4 Février 2020 sur le site des Cahiers Techniques du Bâtiment, dans l’onglet Innovation.

Retrouvez ici cet article sur le site des Cahiers Techniques du Bâtiment !

Notre dossier de presse 2020.

Notre communiqué de presse 2020.


Sondes multi-capteurs au service de la santé et de la productivité sur 01 Formation Santé Magazine.

Cet article, qui figure dans l’édition de Janvier 2020 de 01 Formation Santé Magazine, traite des effets de la qualité de l’air intérieur et extérieur sur notre organisme et de la ventilation intelligente.

 

 

Cliquez ici pour lire l’article en entier !

Lien vers l’édition complète de Janvier 2020 de 01 Formation Santé Magazine.

Notre dossier de presse 2020.

Notre communiqué de presse 2020.